Se souvenir des jours de fête

Christian Signol

1939. L’orage qui gronde au loin sonne la fin des années d’insouciance. A Toulouse comme ailleurs, les hommes qui refusent de voir grandir leurs enfants dans une Europe soumise aux nazis s’engagent et partent pour le front. Beaucoup n’en reviendront pas. D’autres, comme Etienne, prisonniers en terre ennemie se retrouvent ballotés de camps en camps, toujours plus rudes à chaque tentative d’évasion. Au pays, les femmes ne baissent pas les bras. Mélina, qui vient de mettre au monde un petit garçon, est persuadée que pour revoir un jour son mari, elle doit se montrer digne de lui. Confiant leur enfant à un couple d’amis, elle s’engage dans la lutte et rejoint la Résistance… Après Nos si beaux rêves de jeunesse, cette vaste fresque, qui nous entraine des bords de la Garonne à la Prusse orientale, est un hymne à la vie, la liberté et l’espérance. Vous n’êtes pas prêts d’oublier Etienne et Mélina, ce jeune couple qui se bat avec la folle certitude que rien ni personne ne pourra jamais les séparer.

Roman très émouvant. Très belle histoire d’amour, de courage durant la deuxième guerre mondiale à découvrir…

Annie

La guerre des règnes

Serge Lehman

Recueil de quatorze récits de science-fiction commentés par le spécialiste S. Lehman.

Livre de science-fiction de la préhistoire jusqu’à l’extinction de l’homme. Très captivant!

Isabel

Trois jours et une vie

Pierre Lemaitre

À la fin de décembre 1999, une surprenante série d’événements tragiques s’abattit sur Beauval, au premier rang desquels, bien sûr, la disparition du petit Rémi Desmedt. Dans cette région couverte de forêts, soumise à des rythmes lents, la disparition soudaine de cet enfant provoqua la stupeur et fut même considérée, par bien des habitants, comme le signe annonciateur des catastrophes à venir.
Pour Antoine, qui fut au centre de ce drame, tout commença par la mort du chien.

Une parfaite analyse de ces émotions destructrices que sont la peur, l’angoisse, la panique.

Michelle

L’exil des anges

Gilles Legardinier

Ils ne se connaissent pas, mais un même rêve leur a donné rendez-vous dans une mystérieuse chapelle des Highlands en Écosse. Valeria, Peter et Stefan ignorent qu’ils sont la preuve vivante d’une découverte révolutionnaire sur les arcanes de la mémoire faite vingt ans plus tôt par deux scientifiques disparus. Une découverte que beaucoup voudraient s’approprier – à n’importe quel prix. Pour échapper à ceux qui les traquent, ils n’ont pas d’autre choix que de remonter à l’origine du secret dont ils sont les ultimes gardiens. Leurs souvenirs sont des sanctuaires. À eux d’en trouver les clés…

Très bon suspense, haletant, bien construit.

Nancy

Murmures dans un mégaphone

Rachel Elliott

Depuis trop longtemps, Miriam Delaney vit recluse. De sa bouche ne s’échappent que des murmures. Mais elle se sent enfin prête à faire entendre sa voix. Ralph, lui aussi, amorce sa révolution. Son mariage avec Sadie est au bord de l’implosion et c’est un autre genre de silence qu’il brise : celui des compromis, des décisions sans cesse repoussées. Bien sûr, Miriam et Ralph vont se connaître, se reconnaître. Et tenter de prouver pour faire mentir la chanson que les histoires d’amour finissent bien (en général).

Voulez-vous changer de vie? Observez ces personnages en pleine confusion et en quête d’eux-mêmes…

Bénédicte

Les nouveaux méchants : quand les séries américaines font bouger les lignes du bien et du mal

François Jost

Les héros des séries télé américaines ont changé. Ce ne sont plus ces personnages monolithiques dont on admire le courage et les valeurs. Selon François Jost, spécialiste de l’analyse de la télévision, ils sont désormais des personnages que l’on peut qualifier de méchants , mais aussi, surtout, des caractères le plus souvent imprévisibles et qui évoluent au fil des saisons. Ces nouveaux méchants ne sont pas nés méchants, ils le sont devenus et c’est cette transformation qui nous passionne, car pour la comprendre, il faut peu à peu approcher une vérité intérieure de plus en plus secrète et sombre. Enfin, l’auteur de ce passionnant essai montre avec brio comment ces nouveaux méchants ont tous en commun de remettre en cause le rêve américain , et comment ces séries, aussi différentes soient-elles, constituent en fait une histoire du capitalisme revisitée du côté de la violence et de la désillusion. Un regard pertinent, original qui prend les séries que nous connaissons tous pour de formidables outils à explorer l’âme humaine et à mieux comprendre l’évolution du monde.

Comment décoder l’évolution de la société américaine au travers du prisme des séries télévisées.

Christiane

La quiche fatale

M.C. Beaton

Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin.

Une héroïne attachante, entre Miss Marple et Bridget Jones dans un décor anglais de carte postale.

Dorothée

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :