Au milieu d’un train bondé, une petite fille disparait…Seule sa paire de chaussures se trouve sous la banquette.

Une enquête pleine de suspense démarre. Nous en suivons toute la stratégie ; les similitudes, les fausses pistes, les nombreuses interrogations. Il y a une rivalité entre une enquêtrice et les enquêteurs. Son statut de femme ne lui donne aucune crédibilité.

Je n’ai pas vraiment été séduite par cet excellent thriller, passionnant, plein de suspense, de rebondissements. J’ai eu l’impression de lire un fait divers horrible qui se complique au fil des pages.

Précisons que l’auteur ne nous accable pas de détails sordides. Elle aborde la pédophilie, le problème des femmes battues. Elle évoque leur solitude, leur fragilité, le bonheur d’être reconnue par leur tortionnaire. Mais nous ne pénétrons jamais dans leur intimité. Aucun lien ne s’est établi avec les personnages. Probablement, s’agit-il de goût personnel ? J’ai même éprouvé une sorte de froideur. Le style s’adapte parfaitement au récit.

Mais pourquoi ce titre « les enfants de cendres » ?

N’excusons pas les assassins, les êtres pervers, mais comprenons-les… Dès l’enfance, ils n’ont jamais eu la moindre chance de s’en sortir. Ils ont connu la maltraitance. Ils ont grandi sans affection, subis l’humiliation. A cela s’ajoute bien souvent le manque d’hygiène. Ils deviennent le souffre-douleur des autres enfants. On pourrait leur donner le surnom de cendrillon. Oui, des enfants de cendres..

 

Michelle

 

Les enfants de cendres Couverture du livre Les enfants de cendres
Kristina Ohlsson
Policier
France-Loisirs
2012
439

Au milieu d'un train bondé, une petite fille disparaît. En dépit d'une centaine de témoins potentiels, personne n'a remarqué quoi que ce soit. Sa mère, descendue sur le quai, n'a pas regagné le train à temps. Une équipe de police, assistée par l'enquêtrice Fredika Bergman, est chargée de l'affaire. L'enfant est découverte morte, avec les mots "non désirée" inscrits sur le front...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :