On a tué la Reine

Juliette Benzoni

Mars 1679. Charlotte de Fontenac, quinze ans, vient d’apprendre que sa mère veut lui faire prendre le voile au couvent de Saint-Germain-en-Laye. La nuit suivante, Charlotte s’enfuit pour chercher refuge chez sa tante, Mme de Brecourt. En chemin, elle est le témoin fugitif d’une messe noire : un inconnu l’arrache à ce spectacle, et l’enjoint de ne jamais révéler ce qu’elle a vu avant de disparaître. Mme de Brecourt est d’autant plus heureuse d’accueillir sa nièce qu’elle soupçonne sa mère d’avoir empoisonné son mari deux ans plus tôt et de vouloir se débarrasser de sa fille afin de capter l’héritage.
Sur les instances de Nicolas de la Reynie, lieutenant général de la police, elle confie Charlotte à Madame, princesse Palatine, belle-soeur très appréciée de Louis XIV.
Commencent alors les aventures de la jeune fille à la cour. Protégée de Mlle de Fontanges devenue la maîtresse du roi sur fond de rivalités entre Mme de Montespan sur le déclin et Mme de Maintenon qui travaille en secret à son triomphe, elle se retrouve en danger après la mort suspecte de Mlle de Fontanges.
La Reine la sauve en la prenant auprès d’elle.
Mais quand Marie-Thérèse meurt d’un furoncle en quatre jours, Charlotte découvre avec horreur qu’elle a été assassinée.

Passionnant! Intrigues, crimes et passions à la cour royale en pleine période des poisons.

Gabriela


La jeune fille et la nuit

Guillaume Musso

Un campus prestigieux figé sous la neige
Trois amis liés par un secret tragique
Une jeune fille emportée par la nuit

Côte d’Azur – Hiver 1992
Une nuit glaciale, alors que le campus de son lycée est paralysé par une tempête de neige, Vinca Rockwell, 19 ans, l’une des plus brillantes élèves de classes prépas, s’enfuit avec son professeur de philo avec qui elle entretenait une relation secrète. Pour la jeune fille, « l’amour est tout ou il n’est rien ».
Personne ne la reverra jamais.

Côte d’Azur – Printemps 2017
Autrefois inséparables, Fanny, Thomas et Maxime – les meilleurs amis de Vinca – ne se sont plus parlé depuis la fin de leurs études. Ils se retrouvent lors d’une réunion d’anciens élèves. Vingt-cinq ans plus tôt, dans des circonstances terribles, ils ont tous les trois commis un meurtre et emmuré le cadavre dans le gymnase du lycée. Celui que l’on doit entièrement détruire aujourd’hui pour construire un autre bâtiment.

Une vie entière à cacher drames et sentiments envolée en quelques instants.

Brigitte

Conclave

Robert Harris

Le pape est mort. Le siège est vacant. Le poste à pourvoir.
Derrière les portes closes de la Chapelle Sixtine, cent dix-huit cardinaux de tous les pays du globe vont voter. Au cours des soixante-douze prochaines heures, l’un d’eux deviendra le
guide spirituel le plus influent sur Terre.
Mais, les hommes d’Église sont avant tout des hommes : ils ont de l’ambition et de l’orgueil, et sont prêts à tout pour accéder au plus haut poste de la hiérarchie ecclésiastique.
Un suspense haletant qui nous ouvre les portes de l’élection la plus secrète au monde.

Il y a toujours ce candidat que l’on n’attend pas et qui finit par nous surprendre.

Christiane

La Fontaine: une école buissonnière

Erik Orsenna

Depuis l’enfance, il est notre ami. Et les animaux de ses Fables, notre famille. Agneau, corbeau, loup, mouche, grenouille, écrevisse ne nous ont plus jamais quittés. Malicieuse et sage compagnie !
Mais que savons-nous de La Fontaine, sans doute le plus grand poète de notre langue française ?
Voici une promenade au pays vrai d’un certain tout petit Jean, né le 8 juillet 1621, dans la bonne ville de Château-Thierry, juste à l’entrée de la Champagne.
Bientôt voici Paris, joyeux Quartier latin et bons camarades : Boileau, Molière, Racine.
Voici un protecteur, un trop brillant surintendant des Finances, bientôt emprisonné. On ne fait pas sans risque de l’ombre au Roi Soleil.
Voici un très cohérent mari : vite cocu et tranquille de l’être, pourvu qu’on le laisse courir à sa guise.
Voici la pauvreté, malgré l’immense succès des Fables.
Et, peut-être pour le meilleur, voici des Contes. L’Éducation nationale, qui n’aime pas rougir, interdisait de nous les apprendre. On y rencontre trop de dames « gentilles de corsage ».
Vous allez voir comme La Fontaine ressemble à la vie : mi-fable, mi-conte.
Gravement coquine.

L’écriture d’Orsenna est une petite musique pleine d’éclats de rire… C’est du bonheur, rien que du bonheur…

Michelle

Entrez dans la danse

Jean Teulé

Une étrange épidémie a eu lieu dernièrement
Et s’est répandue dans Strasbourg
De telle sorte que, dans leur folie,
Beaucoup se mirent à danser
Et ne cessèrent jour et nuit, pendant deux mois
Sans interruption,
Jusqu’à tomber inconscients.
Beaucoup sont morts.

Fait historique surprenant et méconnu revu et corrigé par l’écriture décapante et caustique à souhait de Jean Teulé.

Âmes sensibles s’abstenir!

Catherine

Ma fille voulait mettre son doigt dans le nez des autres

Maxime Gillio

« Je vois Gabrielle, ma fille, m’observer de son regard indéchiffrable. Pourquoi ce livre ? Après tout, c’est notre passé, sa vie, mes sentiments. Il concerne qu’elle et moi, pourquoi l’exposer aux yeux de tous ? Parce que nous en avons besoin. Parce que nous devons guérir de cet amour contrarié et nous retrouver.
Je n’écris pas un livre sur l’autisme, encore moins un guide ou un mode d’emploi, j’offre les souvenirs que je nous ai volés. L’histoire banale d’un père et d’une fille. »

Chaque jour, les chiffres concernant l’autisme nous alertent 650 000 cas en France … Si chacun est différent, la souffrance de l’enfermement est, pour eux comme pour leurs proches, commune. Une souffrance que Maxime Gillio tenté de contourner avec la force de ses mots, sincères et émouvants.

Un père parle de sa fille de 16 ans, autiste, à partir de notes prises depuis sa petite enfance. Série d’anecdotes mises bout à bout. Description des lacunes de l’enseignement.

Stéphanie

Kot & cœur

Céline Noël

Découvrez les petites joies et les grandes peines de cinq jeunes étudiants sur un campus universitaire.

L’automne touche à sa fin dans la ville wallonne de Louvain-la-Neuve, au cœur de la Belgique. Voici un des nombreux kots présents sur le campus, ces logements que les étudiants partagent la semaine et désertent le week-end pour regagner le cocon familial. Les colocataires s’appellent Chloé, Diego, Laura, Tristan et Maylis, toutes et tous engages dans des études supérieures. Débridés par l’atmosphère particulière de cette jeune cite, ils se cherchent et se questionnent, a la croisée des chemins entre grande adolescence et vie active.On les suivra durant quelques semaines. Leurs quotidiens se complètent et plusieurs fois se confrontent. Sorties, guindailles, études, avenir et amours, des plus sincères aux plus légères… On vit avec eux leur quête de sens et d’aventure, période de légèreté, d’insouciance, mais aussi d’apprentissage a l’indépendance. Un scenario pour série télé ? Non. Une étude sociologique ? Non. Un vrai roman, mais décalé, photographies en rafale de la vie néo-louvaniste : passions, explosions, ivresses et réconciliations, mais aussi songes, réflexions, engagements et décisions. Avec l’amitié et la solidarité en toile de fond.Un premier roman prometteur qui décrit avec talent et authenticité ce moment si particulier, au sortir de l’adolescence.

Ce roman est un vrai régal sur la vie des étudiants de Louvain-la-Neuve.

Isabel

La tristesse des éléphants

Jodie Picoult

La mère de Jenna, Alice, a disparu lorsque celle-ci n’avait que trois ans. Aujourd’hui, elle en a treize et est bien décidée à retrouver sa trace. Elle n’a qu’une certitude : jamais sa mère ne l’aurait abandonnée. Jenna se met à relire le journal de bord d’Alice, une scientifique qui étudiait le deuil chez les éléphants. Pour progresser dans sa quête, elle s’adjoint les services de Serenity Jones, une voyante qui prétend être en lien avec l’au-delà, et de Virgil Stanhope, l’inspecteur qui avait suivi l’enquête à l’époque.

Roman très bien ficelé, personnages hauts en couleurs et dénouement très surprenant!

Nancy

Les fantômes du vieux pays

Nathan Hill

Scandale aux Etats-Unis : le gouverneur Packer, candidat à la présidentielle, a été agressé en public. Son assaillante est une femme d’âge mûr : Faye Andresen-Anderson.

Les médias s’emparent de son histoire et la surnomment Calamity Packer. Seul Samuel Anderson, professeur d’anglais à l’Université de Chicago, passe à côté du fait divers, tout occupé qu’il est à jouer en ligne au Monde d’Elfscape.

Pourtant, Calamity Packer n’est autre que sa mère, qui l’a abandonné à l’âge de onze ans.Et voilà que l’éditeur de Samuel, qui lui avait versé une avance rondelette pour un roman qu’il n’a jamais écrit, menace de le poursuivre en justice.

En désespoir de cause, le jeune homme lui propose un nouveau projet : un livre révélation sur sa mère qui la réduira en miettes. Samuel ne sait presque rien d’elle ; il se lance donc dans la reconstitution minutieuse de sa vie, qui dévoilera bien des surprises et réveillera son lot de fantômes.

Des émeutes de Chicago en 1968 au New York post-11-Septembre en passant par la Norvège des années quarante et le Midwest des années soixante, Nathan Hill s’empare de l’Amérique d’aujourd’hui et de ses démons et compose avec beaucoup d’humour une fresque aussi ambitieuse que captivante.

Roman très ambitieux qui retrace plusieurs épisodes de l’histoire américaine récente. Malgré certaines faiblesses, il nous emmène dans la mentalité américaine.

Isabelle

Les larmes de la liberté

Kathleen Grissom

En 1830, la vie idéale de James Pyke est sur le point de basculer. Lui, le fils d’un planteur et d’une esclave qui a dû fuir sa Virginie natale, a réussi à se hisser dans la haute société de Philadelphie en cachant ses origines, et vit une passion avec une ravissante aristocrate. Jusqu’à ce que Henry, l’homme qui lui avait sauvé la vie vingt ans plus tôt, ne vienne frapper à sa porte pour lui demander de l’aide à son tour.
Son fils Pan, serviteur et protégé de James depuis des années, a disparu, enlevé pour être vendu comme esclave. Incapable d’abandonner le garçon à un pareil sort, James décide de partir à sa recherche. Dans cette Amérique sudiste qui n’oublie ni ne pardonne, parviendra-t-il à sauver Pan au péril de sa vie ? Retrouvera-t-il Caroline, son grand amour et la mère de son enfant ?

Pourquoi l’homme a-t-il toujours ce besoin de dominer les autres?

Histoire bouleversante de l’esclavage en 1810. Belle écriture! Passionnant à lire.

Annie

Buck Dany. 01. Les Japps attaquent

Jean-Michel Charlier et Victor Hubinon

Des sanglantes péripéties de la guerre du Pacifique aux développements les plus modernes de l’aéronautique, l’aviateur Buck Danny et ses coéquipiers traversent, d’aventure en aventure, un demi-siècle de l’Histoire américaine et mondiale.
Joignant un sens extraordinaire du détail vrai au souffle des grandes épopées, les aventures de Buck Danny nous tiennent en haleine et nous découvrent, chemin faisant, les dessous de la géopolitique mondiale.

1er tome de la série qui fait revivre la guerre du Pacifique. LEcture agréable et très didactique sans compter les beaux dessins.

Giovanni

Les amandes vertes: Lettres de Palestin

Anaële et Delphine Hermans

Deux sœurs s’écrivent. L’une est en Palestine, volontaire dans des programmes d’aides, oscillant entre ses amis palestiniens et ses amis israéliens. L’autre est dessinatrice, restée au pays, à Liège, en Belgique. De leur correspondance est né LES AMANDES VERTES qui tente de restituer une réalité complexe, à travers le prisme de l’expérience d’une jeune femme qui essaie de partager avec sa sœur ses sentiments et ses aventures dans les territoires occupés.

Récit militant pro-palestinien qui nous montre les vexations quotidiennes et les violences subies par ce peuple. Le dessin simple est très beau mais le récit manque de structure et de nuances.

Dorothée

Laisser un commentaire