Humeur noire à Venise : Une enquête du commissaire aux morts étranges

Olivier Barde-Cabuçon

Des pendus qui se balancent sous les ponts de Venise comme autant de fleurs au vent, un comte que l‚Äôon a fait le pari d‚Äôassassiner dans son palazzio. Autant de raisons pour que Volnay, le commissaire aux morts √©tranges, quitte Paris et r√©ponde √† l‚Äôappel au secours de Chiara, son ancien amour. Il esp√®re aussi, par ce voyage, chasser l‚Äôhumeur noire de son assistant, le moine h√©r√©tique, plong√© dans une profonde d√©pression. Mais, dans la Venise du XVIIIe si√®cle qui agonise lentement en s‚Äôoubliant dans de splendides f√™tes, les rencontres et les √©v√©nements ruissellent d‚Äôimpr√©vus. Une jeune fille travestie en gar√ßon, un auteur de th√©√Ętre, un procurateur de Saint-Marc manipulateur et son √©nigmatique fille entament le plus sombre des bals masqu√©s. Entre r√™ve et r√©alit√©, trag√©die et com√©die, Volnay et le moine se retrouvent confront√©s √† des assassins non moins qu‚Äô√† leurs d√©mons.

Note : 2 sur 5.

Livre d√©cevant, intrigue polici√®re creuse et personnage sans int√©r√™t. ūüôĀ

Isabelle


Les Enfants de la terre, tome 1 : Le Clan de l’ours des Cavernes

Jean M. Auel

Il y a 35 000 ans, une longue p√©riode glaciaire s’ach√®ve et la Terre commence √† se r√©chauffer. L’homme s’est peu √† peu d√©gag√© de la b√™te et il appara√ģt √† peu pr√®s tel qu’il est aujourd’hui. Il conna√ģt l’outil, le feu, le v√™tement. Il fabrique des armes pour chasser, am√©nage des grottes pour s’abriter. Dans le chaos de la nature, il est parvenu √† cr√©er un peu d’harmonie.
En ces premiers temps du monde, Ayla, une fillette de cinq ans, √©chappe √† un tremblement de terre et se sort des griffes d’un lion pour se r√©fugier aupr√®s d’un clan √©tranger. On l’adopte. Tr√®s vite, les gestes et les paroles d’Ayla suscitent l’√©tonnement et l’inqui√©tude.

Note : 5 sur 5.

Superbe aventure humaine ! Belle le√ßon de vie… Formidable saga pr√©historique.  A d√©couvrir !

Annie


 

Hanayoi – la chambre des kimonos

Yuka Murayama

Asako est l’h√©riti√®re d’une boutique de kimonos, une maison tr√®s renomm√©e install√©e √† Tokyo depuis trois g√©n√©rations. Fi√®re de sa famille, toujours pleine d’id√©es, elle lance sa propre affaire avec une collection de kimonos anciens que son grand-p√®re lui a l√©gu√©e. A ses c√īt√©s, Seiji, son mari, souffre √† la fois d’un complexe d’inf√©riorit√© et d’un profond mal-√™tre. Depuis longtemps, il ressent secr√®tement le d√©sir d’une soumission totale qui lui permettrait de se lib√©rer de toutes les pressions qui p√®sent sur lui. Ils vont bient√īt d√©couvrir tous deux des plaisirs charnels qu’ils n’avaient jamais connus, mais avec d’autres partenaires…

On s’attend √† apprendre sur les traditions du kimono… et puis on tombe sur l’histoire de deux couples. A d√©couvrir!

Note : 3 sur 5.

Annie

Le chass√©-crois√© √©rotique entre deux couples de Tokyo et Kyoto. Ce livre manque d’√©motion et de profondeur.

Note : 2 sur 5.

Nancy

L’int√©r√™t pour le Japon ancien et actuel bascule brutalement dans une relation √©changiste.

Note : 3 sur 5.

Christiane


 

La petite dame en son jardin de Bruges

Charles Bertin

Charles Bertin, qui est né en 1919, a rêvé de sa grand-mère, morte depuis un demi-siècle. Au matin, ce rêve lui est apparu comme le signe qu’il fallait sans délai rendre visite à la petite dame en son jardin de Bruges.
Dans la mani√®re d‚Äôun tissage aux laines d√©licates se compose alors, au fil du voyage, un portrait d‚Äôune tendresse si sensible et d‚Äôune v√©racit√© si √©vidente que nul ne saurait lire ces pages sans aller aussit√īt √† ses propres souvenirs, ni sans ressentir, √† l‚Äôexemple de Charles Bertin, l‚Äôeffroi de revoir si bien sans jamais pouvoir franchir le glacis qu‚Äôimpose la mort.

Note : 5 sur 5.

La douceur du passé.

Evelyne

 

L’√āme du monde

Frédéric Lenoir

Pressentant l’imminence d’un cataclysme plan√©taire, sept sages venus des quatre coins du monde se r√©unissent √† Toulanka, monast√®re perdu des montagnes tib√©taines, pour transmettre √† Tenzin et Natina, deux jeunes adolescents, les cl√©s de la sagesse universelle. Au-del√† des divergences culturelles et historiques de leurs traditions respectives, ils s’appuient sur leur exp√©rience personnelle et se savent inspir√©s par ce que les philosophes de l’Antiquit√© appellent l’√āme du monde : la force bienveillante qui maintient l’harmonie de l’univers.
Leur message r√©pond aux questions essentielles : quel est le sens de mon existence ? Comment r√©ussir ma vie et √™tre heureux ? Comment harmoniser les exigences de mon corps et celles de mon esprit ? Comment apprendre √† me conna√ģtre et √† r√©aliser mon potentiel cr√©atif ? Comment passer de la peur √† l’amour et contribuer √† la transformation du monde ?

Note : 4 sur 5.

Un traité de vie à la portée de tout le monde. Vivez votre vie au lieu de la regarder passer!

Brigitte C.


 

Tant que la terre durera

Henri Troyat

Armavir, dans la steppe caucasienne : Michel Danoff, douze ans, doit quitter sa ville natale : son p√®re l’envoie √† Moscou. Un cousin d’Ekaterinodar, Volodia Bourine, l’accompagne. Autant Michel est grave et lent, autant Volodia est brillant et frivole. Une profonde amiti√© unit ces gar√ßons si dissemblables. Les ann√©es passent. Michel ne r√™ve toujours que chevauch√©es et vie au grand air, l’autre songe uniquement aux conqu√™tes f√©minines. De retour √† Ekaterinodar, Volodia va de succ√®s en succ√®s. Pourtant Tania Arapoff repoussera sa demande en mariage. Il r√©agit de telle sorte que Michel, ayant pris le parti de Tania, en vient √† l’√©pouser. Volodia les suit √† Armavir‚Ķ
Et, pendant ce temps, les frémissements avant-coureurs de la révolution se font déjà sentir dans cette Russie fastueuse et violente du début du siècle.

Note : 3 sur 5.

Voyage romanesque dans la Russie de la fin du 19e siècle.

Isabel


 

Sur tous les fronts

Tom Clancy

Le nouvel objectif du terrorisme islamiste : frapper au cŇďur l’Am√©rique profonde plut√īt que ses symboles. Et pour mieux infiltrer le pays, un alli√© aussi improbable que d√©termin√© : les cartels de la drogue mexicains.
Ex membre des commandos SEAL recrut√© par les services sp√©ciaux de la CIA, Max Moore revient du Pakistan. Il est l’homme de la situation. Le seul capable de combattre sur tous les fronts.

Note : 3 sur 5.

Les amateurs des aventures des Jack Ryan seront quelque peu déçus.

Ian


 

Le témoin invisible

Carmen Posadas

Alors que la mort approche, L√©onid Sednev d√©cide de r√©v√©ler le secret de sa vie. Embauch√© en 1912 comme ramoneur au palais imp√©rial de Russie, il a √©t√© jusqu’en 1918 le ¬ęt√©moin invisible¬Ľ de l’intimit√© des Romanov. Mais c’est en rejoignant la famille royale dans son exil que L√©onid, secr√®tement amoureux de la grande-duchesse Tatiana, livrera √† l’Histoire le plus d√©chirant des t√©moignages…

Note : 4 sur 5.

Une fa√ßon bien agr√©able de prendre une le√ßon d’histoire.

Christiane


 

On ne voyait que le bonheur

Grégoire Delacourt

Antoine, la quarantaine, est expert en assurances. Depuis longtemps, trop longtemps, il estime, indemnise la vie des autres. Une nuit, il s’int√©resse √† la sienne, se demande ce qu‚Äôelle vaut vraiment. Par une introspection sans concession, il nous entra√ģne alors au cŇďur de notre propre humanit√©, lui qui ne s‚Äôest jamais remis de son enfance, ballott√© entre faux bonheurs et r√©elles trag√©dies.
Orchestr√© en trois mouvements, du nord de la France √† la c√īte ouest du Mexique, On ne voyait que le bonheur explore aussi le pays de l’adolescence. Et montre que le pardon et la r√©demption restent possibles en d√©pit de tout.

Note : 3 sur 5.

Grattez un peu et vous arriverez bien vite aux malheurs!

Antonio


 

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur

Harper Lee

Dans une petite ville d’Alabama, au moment de la Grande D√©pression, Atticus Finch √©l√®ve seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme int√®gre et rigoureux, cet avocat est commis d’office pour d√©fendre un Noir accus√© d’avoir viol√© une Blanche. Celui-ci risque la peine de mort.

Note : 5 sur 5.

P√©n√©trez dans le monde fabuleux de l’enfance… Mais soyez prudent!

Michelle


 

Ainsi r√©sonne l’√©cho infini des montagnes

 Khaled Hosseini

Dans le village de Shadbagh, Abdullah, dix ans, veille sur sa petite sŇďur Pari, trois ans. Entre les deux enfants, le lien est ind√©fectible, un amour si fort qu’il leur permet de supporter la disparition de leur m√®re, les absences de leur p√®re en qu√™te d√©sesp√©r√©e d’un travail et ces jours o√Ļ la faim les tenaille. Mais un √©v√©nement va venir distendre ce lien, un choix terrible qui modifiera √† jamais le destin des deux jeunes vies, et de bien d’autres encore…

Note : 3 sur 5.

Trop de personnages pour pouvoir s’attacher r√©ellement √† l’un d’eux. Je n’ai malheureusement rien appris sur la culture afghane. Mais le livre se laisse lire et les pages se laissent tourner…

Dorothée

Laisser un commentaire