adamo

J’ai aimé la façon avec laquelle Adamo jongle avec les mots, les expressions, les descriptions imagées, il manie subtilement la langue française.

Il décrit bien sa vie et celle de ses parents immigrés du côté des charbonnages et du Borinage.

J’ai moins aimé, par contre l’histoire de ce , j’ai eu du mal à finir le livre.

Annie

Le souvenir du bonheur est encore du bonheur, Salvatore Adamo, Albin Michel, 2001.

Ce roman est disponible dans les bibliothèques de Tubize, Clabecq et Saintes

Et vous, Qu’en avez-vous pensé?
Laissez-nous vos commentaires.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :