celeste

Résumé

Paris, 1832. Le choléra tient la ville, se faufile dans les faubourgs et traque les beaux quartiers. Partout l’on meurt, jusque dans les ministères. On murmure que c’est là un châtiment divin. Fils d’un planteur et d’une esclave haïtienne, le docteur Lodran soigne son prochain. Les poitrines sont encore gonflées des clameurs révolutionnaires : l’esprit de la Liberté souffle, l’Egalité se cherche… Céleste, seize ans, réclame par amour pour Lodran ce que l’on appelait alors  » l’égalité de l’épiderme « . Comme son oncle, le peintre paysagiste Paul Huet, aux côtés d’Alexandre Dumas ; comme le vieux prêtre partisan de Lamennais… tous gens de bonne volonté, êtres lumineux. historique, où se mêlent intrigues et pittoresque, Céleste est avant tout un d’amour et sur l’amour.J’ai aimé ce livre à la fois historique, artistique, littéraire mais aussi très cru dans la description de la vie à Paris en 1832 où le choléra se répand.

Avis

Il parle de racisme. C’est aussi une belle histoire d’amour entre deux êtres que tout devrait séparer, elle blanche, lui mulâtre, lui médecin plus

âgé qu’elle, elle jeune-fille qui apprend la peinture auprès de son oncle Paul qui rêve de l’épouser. L’amour va-t-il triompher ….à lire pour le savoir !!!

Parfois un peu difficile à lire mais je le recommande.

Céleste, Martine Le Coz, Editions du Rocher, 2001

Ce roman est disponible dans toutes nos bibliothèques.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :