En bref, Subutex, ex-disquaire, tombe dans la précarité. Son réseau d’ex-client.e.s et ses rencontres dans sa vie de SDF le mène à un destin subjuguant via la mort d’un rocker adulé, Alex Bleach.

J’imagine que Vernon Subutex peut vite tomber des mains de nombreuses personnes par le style de Despentes et les nombreuses références musicales qui rythme le roman. Ce roman est, quant à moi, entré dans mon top 10 littéraire.
Il est, d’une part, une photographie fidèle trash et cash de notre société, il est bourré d’humanité dans le style imagé propre à Despentes.

J’ai parfois eu du mal à gérer le nombre de personnages. Mais c’est un roman magnifique, fort, percutant. Elle me manque déjà, la bande à Subutex…

Canal+ en a tiré une série qui, à priori, ne me tente pas trop (J’ai imaginé Mon Vernon, vous voyez…).

⭐⭐⭐⭐⭐

Sylviapiga

Ce livre a été choisi dans le cadre du challenge de l’été 2019
Vu sur les écrans
Thème choisi :
Un livre ayant inspiré une série TV

Vernon Subutex Couverture du livre Vernon Subutex
Virginie Despentes
Grasset
2015
428

Vernon Subutex, ancien disquaire à la dérive, ne peut guère compter que sur Alex Bleach pour l'aider à payer ses factures. Quand celui-ci meurt d'overdose, Vernon est expulsé de son appartement parisien et doit se faire héberger à droite et à gauche, sans se douter que tout le monde le recherche afin de mettre la main sur la vidéo que lui a laissée la pop star avant de mourir.

Laisser un commentaire