Gaspard Coutances, un célèbre dramaturge, se rend à Paris pour écrire sa pièce de théâtre annuelle pendant les fêtes de Noël. La découverte de l’appartement se révèle être un véritable coup de foudre pour le misanthrope. Magie rapidement gâchée par la présence de Madeline Greene, une flic à la recherche de repos, à qui on a apparemment loué le même endroit.
Mais très vite, les 2 personnages que tout oppose se laissent envoûter par l’ancien propriétaire des lieux, l’énigmatique Sean Lorenz, peintre renommé au destin tragique.
Alors, quand ils apprennent que l’artiste aurait signé 3 tableaux inconnus du public, Gaspard et Madeline décident de s’unir afin de lever le voile sur ce mystère.

Appréciation en demi-teinte pour ce roman qu’on peut qualifier de « » assez sombre. Un revirement opéré par l’auteur depuis quelques années déjà.
Quelques clins d’œil à des personnages d’autres romans tels que (Jonathan Lempereur) qui raviront ses fans ponctuent le récit. Nous avons d’ailleurs également fait la connaissance du personnage de Madeline dans « L’appel de l’Ange ».
L’auteur comme à son habitude commence chaque chapitre par une citation mais a étendu cette pratique à l’ensemble du livre, ce qui finit par ressembler à un étalage de culture inapproprié et rend le récit agaçant par moments.
L’intrigue est addictive et efficace et les pages se tournent vite même si le roman s’enlise quelque peu dans l’enquête à un certain moment, des rebondissements redonnent rapidement un deuxième souffle et nous emmènent jusqu’au dénouement.
Malgré ces défauts, ce roman reste une lecture agréable avec un style toujours aussi fluide si on n’est pas regardant sur l’écriture moyenne.

Cerbere75

Ce livre a été choisi dans le cadre du challenge de l’été 2018

Thème choisi : Un livre qui se déroule dans une ville connue

Un appartement à Paris Couverture du livre Un appartement à Paris
Guillaume Musso
Thriller
XO
2017
471

« L’art est un mensonge qui dit la vérité… »
Paris, un atelier d’artiste caché au fond d’une allée verdoyante.
Madeline l’a loué pour s’y reposer et s’isoler.
À la suite d’une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours.
L’atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l’assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd’hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d’unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires.
Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.
Guillaume Musso signe un thriller addictif et envoûtant porté par des personnages profondément humains. Une plongée vertigineuse dans le monde mystérieux de la création.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :