C’est une amie qui m’a recommandé ce très beau de David Foenkinos.
Effectivement, comme le titre l’indique, toutes les déclinaisons du mot délicatesse y sont représentées.
La personnalité exquise et raffinée de la sublime Nathalie, véritable objet de fantasme et de fascination pour tous les hommes et femmes de son entreprise y est sans aucun doute pour quelque chose. La mort brutale de son mari François a laissé son cœur endeuillé et c’est dans le travail qu’elle se jette corps et âme.
Il y a aussi le tact et la sensibilité de l’approche de Markus, le collègue suédois transparent que Nathalie embrasse inopinément.
Mais la délicatesse illustre également une situation difficile à gérer, à l’image de Charles, le supérieur amoureux transi de Nathalie qui tente sa chance mais sans succès après la mort de François.

Des citations originales et amusantes viennent ponctuer une écriture tout en finesse où la légèreté se mêle à des thèmes terribles comme la mort de l’amour de sa vie et la reconstruction qui s’ensuit.
Je recommande cette bulle de douceur dans laquelle j’ai passé un agréable moment de lecture cet été.

Catherine

Ce livre a été choisi dans le cadre du de l’été 2018
Thème choisi : Un livre que tu as vu quelqu’un lire

 

La délicatesse Couverture du livre La délicatesse
David Foenkinos
Gallimard
2014
209

Nathalie et François sont heureux, ils s'aiment et semblent avoir la vie devant eux...
Mais, un jour, la belle mécanique s'enraye. François décède brutalement.
Veuve éplorée, le cœur de Nathalie devient une forteresse où même les plus grands séducteurs vont se heurter.
Sauf un : Markus, un collègue terne et maladroit, sans séduction apparente. Sur un malentendu, il obtient de la belle un baiser volé. Pour cet outsider de l'amour, c'est un signe du destin : il se lance à sa conquête... tout en délicatesse.

Laisser un commentaire