Les personnages, jeunes jouent aux « liaisons dangereuses » façon Valmont et Merteuil mais ont fini par m’ennuyer. Répétitif, trop long et prévisible sur la fin….

Michèle P.

Ce livre a été lu dans le cadre du de l’été

choisi: un livre dont la couverture est rouge

Nous sommes cruels Couverture du livre Nous sommes cruels
Camille de Peretti

Stock
2006
317

Élèves brillants, orgueilleux, cyniques et prétentieux, Julien et Camille sont fascinés par la littérature du XVIIIe siècle et convaincus de s'être trompés d'époque. Ils ont surtout envie de s'amuser et d'affirmer leur toute-puissance. L'un veut être un nouveau Valmont, l'autre une nouvelle Merteuil. Mais les deux adolescents sont rattrapés par leurs modèles et le jeu devient périlleux.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :