Dans ce roman, nous suivons Orfée et Irdiss qui tombent amoureux l’un de l’autre dans une époque future. Le monde n’est que surpopulation, pollution, famine sauf dans l’Enclave, un endroit « utopique » réservé aux personnes les plus intelligentes.
Je suis assez déçue de ce livre. Le début me plaisait assez bien, je trouvais que l’histoire avait un bon potentiel. Je découvrais ce futur grâce aux néologismes (vraiment bien trouvés) de l’auteur. Le personnage d’Orfée était assez attachant de même qu’Irdiss. Le problème c’est que l’intrigue est trop prévisible, j’ai été rarement surprise dans les « retournements de situations ». De plus, l’amour entre les deux personnages est trop stéréotypé et devient rapidement pesant. La morale du récit est quand même intéressante et j’ai beaucoup apprécié les différents sauts dans le temps qui dynamisent un peu le roman.

Justine

Ce livre a été choisi dans le cadre du de l’été

Thème choisi : un livre dont l’intrigue se déroule à une autre époque

 

Les amants du génome Couverture du livre Les amants du génome
Johan Heliot
Science-fiction
Syros
2016
279

Orfée et Irdiss tombent fous amoureux l'un de l'autre pendant l'année la plus importante de leur vie, celle de la Sélection. Comme tous les citoyens d'Europolis, ils rêvent d'intégrer l'Enclave. Ce paradis sous dôme accueille les esprits les plus brillants pour trouver des remèdes à la surpollution et à la misère qui touchent la société entière. Là-bas, ils pourront en prime bénéficier du traitement de Vie Augmentée et rester jeunes éternellement, ensemble. Mais le jour de la Sélection, Irdiss échoue au grand test d'admission, alors qu'Orfée réussit haut la main.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :