Deux petits pas sur le sable mouillé

Anne-Dauphine Julliand

Tout commence sur une plage, quand Anne-Dauphine remarque que sa fille marche d’un pas hésitant. Après une série d’examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d’une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste que quelques mois à vivre. L’auteur lui fait alors une promesse :  » Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d’amour.  » Ce livre raconte l’histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu’un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner. Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu’on ne peut pas ajouter de jours à la vie.

Le malheur peut être teinté de bonheur!

Michelle


L’enfant blessée

Torey Hayden

Réfugiée dans le silence, dépourvue de réactions, Venus ne se manifeste que pour se transformer en furie si l’un de ses camarades a le malheur de l’approcher. Afin d’instaurer une atmosphère propice à l’apprentissage dans une classe où tous les élèves souffrent, à des degrés divers, de troubles du comportement, Torey utilise des méthodes telles que l’écoute, la fermeté, l’humour, les chants et les rires… Elle s’attache tout particulièrement à faire sortir du mutisme où elle s’est murée cette petite fille en proie à d’indicibles souffrances. Mais ne s’agit-il pas là d’un cas désespéré ?

Petit à petit, à force de patience, Torey fait sortir Vénus de son mutisme. Très beau récit.

Nancy


L’enfant criminel

Pierre Bellemare

Rien ne nous inquiète davantage et ne brouille nos repères que les crimes de sang commis par des enfants. Comment l’âge de l’innocence et de la naïveté peut-il être celui de la pulsion sanguinaire ? Comment un adolescent peut-il, aussi vite, être envahi par le désir de violence ? Que ferions-nous si l’un de ces enfants était le nôtre ? C’est ce sujet, ô combien sensible dans une actualité de plus en plus souvent marquée par la délinquance juvénile, qu’ont choisi de traiter Pierre Bellemare et Jean-François Nahmias. Abordant des faits divers du passé ou plus récents – au nombre desquels le cas, tragiquement célèbre, du bambin de deux ans assassiné par deux enfants de Liverpool -, ils tentent d’éclairer les motifs, les mobiles, l’enchaînement des circonstances. Même si, hélas, éducateurs ou magistrats n’ont pas trouvé le moyen de prévenir à coup sûr de tels drames, on sait que la frustration affective, la solitude d’adolescents livrés à eux-mêmes ou persécutés sont bien souvent au point de départ. Et que la banalisation de la violence dans les films peut constituer un facteur aggravant.
Un recueil d’histoires vraies et bouleversantes, mais aussi une incitation à regarder en face un problème qui est l’affaire de tous.

Que sait-on des pulsions meurtrières des enfants? Pourquoi certains passent-ils à l’acte? Quelle est la part de responsabilité de nos sociétés?

Christiane


Mon grand-père ce héros

Christine Masuy

Pour nous, ce sont de grands hommes. Pour eux, c’était un austère grand-père ou un tendre tonton. Mon grand-père ce héros, la série radiophonique de l’été sur les ondes de la RTBF, donne la parole aux descendants de ceux et celles qui ont marqué la petite ou la grande histoire de Belgique. Leur nom est parfois resté célèbre, parfois tombé dans l’oubli. Mais aujourd’hui, grâce à ces récits, ils reprennent vie et nous invitent à redécouvrir l’histoire par le petit bout de la lorgnette. On retrouve avec plaisir Lucie Dejardin, la première femme élue à la Chambre, Jean Neuhaus, l’inventeur de la praline, Paul Goffin, le ténor de Taminesou encore Paul Delvaux, le célèbre peintre, raconté par son neveu préféré.

Le récit de très belles histoires d’amour familial.

Isabel


Mémoire d’elles

T. Greenwood

Massachussetts, années 1960. Frankie et Eva élèvent leurs enfants dans la modeste zone résidentielle de Hollyville. Ces mères au foyer ont du mal à se contenter du petit bonheur sur mesure et des joies domestiques que la vie leur réserve. Malmenées par leurs maris, elles se soutiennent pour faire face à l’adversité, et l’amitié qui les unit ne tarde pas à se changer en amour. Mais comment vivre au grand jour une relation que la société condamne avec une telle virulence ? Elles rêvent d’une évasion près du lac où elles se sont avoué leur amour, mais le destin les attend au tournant.

Beau roman traitant de l’amitié, de l’amour et de la place des femmes dans la société américaine des années 1960.

Bénédicte


Poussez, madame ! : Confessions d’une sage-femme

Sylvie Coché

Il s’en passe de belles en salle de travail… « Poussez, madame ! » est peut-être la phrase la plus prononcée par Sylvie Coché depuis qu’elle a commencé sa carrière de sage-femme. Trente ans plus tard, celle qui a vu naître des milliers d’enfants à Lyon, nous livre son carnet d’anecdotes sur les mamans, les papas, les médecins et les familles ! Crises de nerfs, naissances miraculeuses, blagues douteuses, accouchements rocambolesques : tout ce qui est écrit dans ce livre est pourtant 100 % vrai !

Suite de courtes anecdotes plus ou moins drôles ou touchantes d’une sage-femme en fin de carrière. Vite lu, vite oublié. Juste de quoi passer une heure agréable.

Dorothée


Le prochaine club aura lieu le vendredi 9 juin à 18h30 et n’aura pas de thème.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :