Un livre qu’on ne peut lâcher de la première à la dernière page, plein de rebondissements bien reliés et où tout peut basculer entre le début et la fin. On sympathise avec les personnages et on prend à cœur leurs relations les uns vis-à-vis des autres. On se rend compte que nous vivons tous reliés les uns aux autres et qu’une histoire qui parait simple peut faire apparaître un nombre faramineux de protagonistes où tous ont quelque chose à voir dans le scénario. Passionnant et super bien écrit et faisant en plus apparaître une histoire dans une autre histoire.

Brigitte C.

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge de l’été

choisi: un livre de plus de 600 pages

La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert Couverture du livre La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert
Joël Dicker
policier
Editions de Fallois
2012
669

À New York, au printemps 2008, lorsque l'Amérique bruisse des prémices de l'élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente: il est incapable d'écrire le nouveau qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois.
Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l'innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l'enquête s'enfonce et il fait l'objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s'est-il passé dans le New Hampshire à l'été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :