Au début, ce récit m’a paru d’une absurdité déconcertante. Aucune détente en lisant ce livre. Bien au contraire, de l’agacement, une certaine crispation. Le thème de l’adolescence était bon et réveille des souvenirs de jeunesse; l’apprentissage de la vie en groupe, la découverte de soi, des autres. Découvrir les différentes facettes d’une personnalité et en accepter les différences.
S’il y a de l’, il ne me fait pas rire, l’auteur en abuse. L’héroïne jacasse…et jacasse… à en avoir le tournis. Je suis noyée sous ses réparties.
Et soudain! tout change. Je suis submergée par une vague d’émotions, elles me réchauffent le cœur. La maladie d’une amie aide à envisager différemment les choses, à prendre conscience des vraies valeurs; le miracle de l’amour, de l’amitié, le bonheur de partager, de vivre ensemble intensément, de prendre soin les uns des autres. En effet, « le plus grand malheur, la pire des choses, c’est de n’être utile à personne. Ce mal s’appelle « la solitude ».

Michelle

Ce livre a été lu dans le cadre du de l’été.

Challenge choisi: un livre dont la couverture est jaune

Et soudain, tout change Couverture du livre Et soudain, tout change
Gilles Legardinier
humour
Pocket
2015
Poche
414

Pour sa dernière année de lycée, Camille a enfin la chance d'avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur joyeuse bande, la jeune fille découvre ce qui fait la vie.
A quelques mois du bac, tous se demandent encore quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent qu'avant l'été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie... Du meilleur au pire, avec l'énergie délirante et l'intensité de leur âge, entre espoirs démesurés, convictions et doutes, ils vont expérimenter, partager et se battre. Il faut souvent traverser le pire pour vivre le meilleur...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :