Le club de ce vendredi 4 décembre avait pour thème « Comme chiens et chats »

Le chat

Georges Simenon

♥♥♥♥♥

II avait lâché le journal, qui s’était d’abord déployé sur ses genoux puis qui avait glissé lentement avant d’atterrir sur le parquet ciré.
On aurait cru qu’il venait de s’endormir si, de temps en temps, une mince fente ne s’était dessinée entre ses paupières.
Est-ce que sa femme était dupe ?
Elle tricotait, dans son fauteuil bas, de l’autre côté du foyer. Elle n’avait jamais l’air de l’observer, mais il savait depuis longtemps que rien ne lui échappait, pas même le tressaillement à peine perceptible d’un de ses muscles. 

Huis clos autour d’un couple âgé, rongé par la haine. Oppressant!

Isabelle

Tout comme l’amour, la haine unit parfois deux êtres. Et là, chacun joue son rôle: se nuire, se déchirer, s’humilier, tels sont les enjeux.

Michelle


Demain j’arrête

Gilles Legardinier

Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier… Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu’à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons-nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

Un grand éclat de rire…

Evelyne


Le journal de Monsieur Chatastrophe

Chris Dascoe

Brum est un chat. Spécialités : maladresses et catastrophes. Sa vie est faite de cascades et de désastres à répétition. Mais, comme tous les chats, Brum vieillit. Et lorsqu’une grave maladie menace d’avoir définitivement raison de lui, son maître réalise que son fidèle compagnon ne sera pas éternel. Après le succès de Monsieur Chatastrophe, Chris Pascoe nous raconte ses souvenirs les plus touchants avec l’indomptable et l’espiègle Brum, entre avalanches de bibelots et courses-poursuites en tous genres ! Un roman tendre et drôle qui séduira tous les amateurs de chats.

Si vous aimez les chats, si vous voulez rire, vous devez lire ce livre!

Isabel


Le bizarre incident du chien pendant la nuit

Mark Haddon

Qui a tué Wellington, le grand caniche noir de Mme Shears, la voisine ? Christopher Boone,  » quinze ans, trois mois et deux jours « , décide de mener l’enquête. Christopher aime les listes, les plans, la vérité. Il comprend les mathématiques et la théorie de la relativité. Mais Christopher ne s’est jamais aventuré plus loin que le bout de la rue. Il ne supporte pas qu’on le touche, et trouve les autres êtres humains… déconcertants.Quand son père lui demande d’arrêter ses investigations, Christopher refuse d’obéir. Au risque de bouleverser le délicat équilibre de l’univers qu’il s’est construit…

Une plongée tendre, non médicalisée, dans l’univers de l’autisme.

Christiane


Un chien dans la soupe

Stephen Dobyns

 «Ne partez pas trop tôt… Je veux être le fourreau dont vous serez l’épée.» Gloups ! Michael, gentil petit introverti discret, a rencontré Sarah au Nautilus. La jeune femme aux grandes dents et à la main droite en plastique le serre maintenant de très près, les seins libres, contre le formica blanc de sa cuisine. Michael va y passer, c’est sûr, dès que la vieille mère coincée dans le salon sera couchée avec son chien à l’haleine puante ! Changement de programme pourtant lorsque ce dernier agonise sur la carpette. Michael, en dépit d’un bouche-à-bouche atroce, ne sauvera pas l’animal. Don Juan doit désormais enterrer le cadavre avant de revenir profiter du dessert… Rien, bien sûr, ne se passera comme prévu. New York reste une ville de tous les possibles possédée par les dingues. Qu’un chauffeur de taxi haïtien se mette en tête de vendre la bête à n’importe qui pour en faire n’importe quoi et le destin de Michael bascule dans la nuit : un monument !

Curieuse randonnée nocturne dans New York. Personnages sympathiques et attachants.

Bénédicte


Le chat et l’enfant qui ne parlait pas  

Jayne Dillon

Lorcan a sept ans lorsque sa mère l’entend dire « Je t’aime » pour la première fois. Mais ces paroles ne lui sont pas destinées, elles sont pour Jessi, le chat de la famille. Lorcan est autiste, atteint du syndrome d’Asperger. Incapable d’exprimer ses sentiments, il ne prononce jamais un mot quand il est en public ou quand l’émotion est forte. Les choses commencent à changer avec l’arrivée de Jessi. A force de le caresser et de lui dire à quel point il l’aime, Lorcan change peu à peu. Ce livre est le récit de cette formidable évolution, de cette renaissance. Il raconte l’histoire vraie d’un enfant qui a commencé à se connecter au monde grâce à un chat. Et dont la vie a été transformée à tout jamais…

Les animaux peuvent, dans certains cas, nous réconcilier avec la vie et les relations humaines.

Belle découverte!

Annie


Le chien jaune

Georges Simenon

Vendredi 7 novembre. Concarneau est désert. L’horloge lumineuse de la vieille ville, qu’on aperçoit au-dessus des remparts, marque onze heures moins cinq.
C’est le plein de la marée et une tempête du sud-ouest fait s’entrechoquer les barques dans le port. Le vent s’engouffre dans les rues, où l’on voit parfois des bouts de papier filer à toute allure au ras du sol.
Quai de l’Aiguillon, il n’y a pas une lumière. Tout est fermé. Tout le monde dort. Seules les trois fenêtres de l’hôtel de l’Amiral, à l’angle de la place et du quai, sont encore éclairées…

Une histoire policière simenonéenne qui fait passer un excellent miment. Une écriture concise qui toutefois dépeint bien les personnages

Ian


Une vie de chien

Peter Mayle

Dans le sud de la France, à travers les aléas de la vie de  » Boy « , un chien à qui il prête une conscience et l’usage d’une voix intérieure, Peter Mayle se fait le porte-parole de la condition canine, en même temps qu’il se sert de cette métaphore animalière pour pointer quelques travers de la condition humaine.
Boy passe ainsi en revue les propriétaires d’animaux domestiques, les chasseurs, les dresseurs, les couples et leurs amis… Car ce chien n’est pas n’importe qui, fervent admirateur de Proust, ses propos ne manquent pas de mordant! Avec un humour ravageur, chacune des aventures de ce  » meilleur ami de l’homme  » façonne le portrait, ironique et parfois peu flatteur, de nos propres mœurs.

La vie de Boy, le chien de Peter Mayle, contée par le célèbre écrivain… Ou est-ce le contraire? Humour au rendez-vous!

Nancy


Blacksad

Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido

Par un moche matin couleur sépia, Blacksad, détective privé de son état – ou  »fouille-merde » selon certains – est appelé par le flic Smirnov pour reconnaître un cadavre. Il le reconnaît : c’est Natalia Wilford, une actrice avec qui il a vécu jadis la plus heureuse époque de sa vie. En bon flic, Smirnov lui conseille de garder le museau hors de cette affaire. En bon fouille-merde, Blacksad ne suit pas ce conseil avisé : un salaud a tué une femme et, par la même occasion, ses meilleurs souvenirs. Il va payer.

Un polar noir à lire en étant concentré.

Dorothée

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :