la femme manquee 

Charles a trente-cinq ans, possède une belle ferme à Sarteau en Ardenne  et rêve de trouver une femme… Il s’adresse au clerc de notaire, Evariste Lejeune, pour rédiger des annonces matrimoniales. Echec. Puis réussite, lorsqu’il découvre dans un catalogue exotique, sous la rubrique « Jolies indigènes cherchant mariage », l’épouse idéale. Arrive, Opportune, jeune femme d’outre-mer qui meurt le jour même de ses noces. C’est alors que se révèle l’identité du pauvre Charles Lambert – révélation qui bouleverse le village et la vie d’Evariste Lejeune.

Récit drôle, triste, émouvant et tragique, surprenant et singulier. C’est amusant à lire; l’histoire est un peu triste et drôle à la fois. Il y a des expressions et des descriptions savoureuses.

C’est très bien écrit.

Annie

La femme manquée, Armel Job, Labor, 2006

Ce est disponible à la bibliothèque de Tubize

 

Et vous, qu'en avez-vous pensé?
Laissez-nous un commentaire!

a

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :