J.K. Rowling nous peint une Angleterre bien triste. Les gens y sont égoïstes et hypocrites.
Beaucoup de sujet sont abordés ( enfant adopté, homosexualité, enfant battu, drogue, la vie dans une cité, les différentes classes sociales ne se mélangent pas….) mais rien en profondeur.
C’est seulement à la fin du , suite à une tragédie que les personnages commencent à se remettre en question.

Après avoir lu 680 pages, c’est vrai qu’on s’attache aux personnages, mais fallait- il 680 pages pour raconter la vie de ceux –ci !!!

Michèle

 

Une place à prendre, J.K. Rowling, Grasset, 2012

Ce roman est disponible dans toutes les bibliothèques du réseau.

Et vous, Qu'en avez-vous pensé?

Laissez-nous vos commentaires.

One thought on “Une place à prendre de J.K. Rowling”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :