Écrit en 2010, ce livre nous plonge dans le chaos actuel du en proie aux luttes fratricides pour le pouvoir et aux querelles intestines basées sur les différentes convictions religieuses. Ces conflits qui s’exportent hors des frontières, déchirent également la diaspora qu’elle soit établie en France ou aux USA.


Kamal Jann, syrien devenu un brillant avocat d’affaires à Manhattan appartient à l’un des ses clans dirigeants où chacun manipule et est manipulé, où la trahison est omniprésente et la répression féroce. Contraint de servir la CIA pour tenter de sauver son frère, rattrapé par son passé tragique, il se retrouve piégé dans la spirale de la violence où les femmes se révèlent aussi cyniques et dures que les hommes.
Englué dans cette toile d’araignée sanglante, comment échapper à la schizophrénie, à la folie ?

 


L’auteur – Dominique Eddé – est une franco-libanaise, née dans une des grandes familles de Beyrouth. Elle connaît donc particulièrement bien la région et les milieux dans lesquels elle situe son récit. Son écriture est à leur image : tout à la fois chahutée et lyrique. Sautant de Damas à Beyrouth, de Paris à Manhattan, elle passe sans cesse du dialogue au monologue intérieur. Un regard lucide sur les espoirs déçus du fait des contradictions qui agitent le monde arabe.

Christiane

Kamal Jann, Dominique Eddé, Albin Michel, 2012

Ce est disponible à la bibliothèque de Tubize

 

Et vous, Qu'en avez-vous pensé?

Laissez-nous vos commentaires.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :