J’adore lire du « Signol » parce qu’il décrit les ambiances. Avec lui, on rentre dans l’histoire, dans l’émotion des personnages, dans la senteur des paysages, des saisons; c’est presque un film et je m’y suis sentie comme tel. Son écriture est facile (peut-être pas pour Lui qui doit communiquer au plus juste…),  c’est tout un art d’attirer le lecteur dans le et qu’il s’y sente comme un acteur. C’est très agréable à lire, Christian Signol est quelqu’un de très humain aussi. Il a beaucoup de sensibilité et de justesse dans les termes et les phrases utilisés.

Dans ce roman, il nous raconte l’histoire de gens simples qui durant la guerre en 1942 vont, au péril de leur vie, aider des adultes et des enfants juifs à se cacher et fuir les Allemands, ceci avec beaucoup d’intrigues et de rebondissements, de trahisons ……

C’est le genre de livre qu’on ne quitte plus une fois commencé.

Annie

Les enfants des justes, Christian Signol, Albin Michel, 2012

Ce roman est disponible dans les bibliothèques de Tubize et de Clabecq

Et vous, Qu'en avez-vous pensé?

Laissez-nous vos commentaires.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :