Les membres du club de lecture se sont réunis ce vendredi 11 janvier pour discuter de leurs dernières lectures. Comme toujours, il y en a pour tous les goûts et quelques pépites ont été trouvées!

Le prochain club se réunira le vendredi 1er février et aura pour thème la littérature d’Afrique sub-saharienne. Encore de belles découvertes en perspective!

La femme à droite sur la photo

Valentin Musso

Los Angeles, 1959. L’actrice Elizabeth Badina se volatilise durant le tournage du film qui devait faire d’elle une star. Enlèvement? Meurtre? Disparition volontaire? Malgré l’enquête conjointe de la police et du FBI, l’affaire ne sera jamais résolue.

1998. Après un succès fulgurant au box-office qui a fait de lui la coqueluche d’Hollywood, le scénariste David Badina affronte une traversée du désert. Incapable de mener à bien le moindre projet, il est contacté par Wallace Harris, légende vivante du 7e art et metteur en scène paranoïaque, qui lui demande de travailler au scénario de ce qui sera sans doute son dernier film. Ils ne se sont jamais rencontrés mais un lien unit les deux hommes : Wallace Harris n’est autre que le réalisateur du drame policier qui devait lancer la carrière d’Elizabeth, la mère de David. Et l’un des derniers à l’avoir vue vivante.

En acceptant son offre, le scénariste va tenter de découvrir ce qui est arrivé à sa mère quarante ans plus tôt. Quitte à déterrer de vieux secrets qui feront voler sa vie en éclats.

Une affaire d’il y a une quarantaine d’année non résolue. David, scénariste new yorkais arrive à résoudre l’affaire. Un bon moment de lecture. Un roman bien écrit.

Giovanni

Looping

Alexia Stresi

Au début du XXe siècle, Noelie voit le jour dans une ferme  italienne. Née d’un père inconnu, élevée par une mère analphabète,  elle semble destinée à la vie des paysans pauvres  de l’Italie d’alors.
Soixante ans plus tard, Noelie invite à déjeuner des célébrités  de Cinecittà, ses amis du gouvernement, des ministres libyens du pétrole, des poètes, des huiles du Vatican et des  amis d’enfance, restés ouvriers agricoles. Entre-temps, elle  aura parcouru le Sahara à dos de chameau, piloté des avions  pour rendre visite à des Bédouins, amassé une fortune et  fait vivre ses rêves.
Qui est-elle ? D’où lui vient cette force, et son talent pour  la vie ?
De ce qu’elle ne dit pas.

Un roman sans intérêt mais divertissant.

Michelle

VIP

Laurent Chalumeau

Quand le scoop est une bombe et le voyeur un témoin…Au départ, juste un plan « presse people » ordinaire : fenêtre sur couple. Violation intime. Paparazzo en planque pour coincer une vedette et son nouvel amant. Mais ça dérape. Et grave! En lieu et place de « sexe chez les riches et célèbres », il assiste à un carnage. Que faire de ces images susceptibles d’embraser le pays? À qui confier ces preuves qui lui brûlent les doigts? Police? Justice? Politiques? Médias? Tous pourris? Tous de mèche? Vraiment ? Dans ce thriller vaudeville qui passe en revue (et à la moulinette) nos élites mâles et blanches, Laurent Chalumeau tire les ficelles tranchantes de ses petites marionnettes et mêle, en les détournant, tous les genres policiers ― du film de série Z à l’épisode des Experts en passant par la politique fiction paranoïaque. Quand la partie de Cluedo se déroule chez les VIP, on jubile.

Un polar politiquement incorrect qui s’intéresse aux V.I.P. françaises.

Christiane

Tous ces chemins que nous n’avons pas pris

William Boyd

Un don juan patenté s’impose la chasteté mais compense en collectionnant les baisers volés ; un kleptomane retrace son parcours de vie à travers les objets qu’il a dérobés ; un couple séparé se retrouve par hasard et remonte les cinq ans de sa relation, en partant de la rupture banale pour revenir au coup de foudre initial ; une jeune femme qui accumule les échecs professionnels et amoureux réussit à toujours avancer en faisant du surplace ; un acteur naïf voit sa vraie vie se transformer en un cauchemardesque thriller de série B.
Tous ces chemins que nous n’avons pas pris nous donne à voir ces rencontres fortuites qui font affleurer le passé à la surface de nos émotions, ces décisions impulsives qui changent irrévocablement le cours d’une vie, ces hésitations et renoncements qui compliquent tout.
Des nouvelles pleines d’humour, de sensibilité et de surprises qui mettent en valeur une fois de plus le regard pénétrant, malicieux et bienveillant de William Boyd et son talent unique de conteur.

Recueil de nouvelle! Tranches de vie étonnantes, destins contrariés souvent décrits avec beaucoup d’humour.

Bénédicte

Mensonges sur le plateau Mont-Royal

Michel David

Montréal, 1946. Jean Bélanger, qui termine son cours classique, et Reine Talbot, fille du propriétaire d’une biscuiterie, se fréquentent depuis quelque temps. Leur passion mutuelle et la fougue de leur jeunesse mènent à des rapprochements charnels, pourtant proscrits par l’Église avant le mariage ! Alors que leur amour vacille, Jean rencontre une nouvelle flamme. Mais quelques jours plus tard, Reine lui annonce qu’elle est enceinte, une révélation qui va bouleverser leur vie. Les deux familles, que tout semble opposer, vont se démener pour éviter le scandale et sauvegarder leur réputation.

Jusqu’où va-t-elle aller? A vouloir tout avoir au risque de tout perdre…

Très belle saga! Vocabulaire canadien savoureux.

Annie

La librairie de la Place aux Herbes

Eric De Kermel

La libraire de la place aux herbes est un voyage initiatique au pays des livres. Passez la porte de la librairie de la place aux herbes et laissez-vous envouter par les parcours de vie des clients de Nathalie. Tendres, drôles ou tragiques, la libraire d Uzès vous raconte ces histoires en même temps que la sienne et vous conseille ses coups de cœur littéraires.

Un livre qui parle de livres… et d’humains.

Lecture très plaisante qui donne envie de lire encore plus.

Nancy

Dernière nuit d’amour, première nuit de guerre

Camil Petrescu

« Brûlure dévastatrice », selon son auteur, Dernière nuit d’amour, première nuit de guerre est le roman de l’amour fou et de la jalousie vécus dans les méandres de la Première Guerre mondiale. Jeunehomme issu de la petite bourgeoisie, Stefan vit une histoire d’amour passionnelle avec Ela, qui deviendra sa femme. Un héritage confortable va bouleverser leur vie, et Ela lui échappera de plus en plus. La séparation devient imminente. Il vit sa dernière nuit d’amour dans les tourments de la jalousie et commence alors la première nuit de guerre. Dans le journal de campagne de son héros, Camil Petrescu écrit les plus belles et les plus subtiles pages sur la Première Guerre mondiale : une vision personnelle, grinçante et critique, fondée sur son expérience de volontaire. Dernière nuit d’amour, première nuit de guerre est certainement le chef-d’œuvre le plus brillant, le plus profond et le plus riche de Camil Petrescu. Avec une sensibilité hors du commun, il a exploré les profondeurs de la conscience et a su créer des personnages forts, toujours en proie à leurs conflits intérieurs.

Brûlure dévastatrice! Inoubliable et obsédante passion amoureuse.

A découvrir!

Gabriela

les prénoms épicènes

Amélie Nothomb

Les prénoms épicènes peuvent être à la fois masculins et féminins. A ce nom savant on préfère souvent le terme de prénoms mixtes.
Derrière le titre d’Amélie Nothomb, l’histoire d’une relation père fille.

Amélie Nothomb fidèle à elle-même. Imagination à revendre!

Brigitte

Les violons du roi

Jean Diwo

Voici le roman d’une poignée d’artisans de génie installés à Crémone, dont Antonio Stradivari, le plus grand luthier de tous les temps, qui achève de transformer le violon vulgaire et grinçant des ménétriers en instrument royal. Durant plus de soixante ans, l’atelier de Stradivari livre aux rois et aux princes des violons aux sons et aux vernis magiques, jamais égalés depuis. Dans le roman de Jean Diwo, la musique baroque fait vibrer les chapelles, les salles de concerts, et se mêle intimement à l’histoire des luthiers. A Rome, Corelli fait pleurer la reine Christine de Suède en jouant de son stradivarius et le révérend Antonio Vivaldi entraîne Venise dans le tourbillon de ses  » Quatre saisons « . Le  » Prêtre roux « , s’il ne dit pas la messe, dirige de son archet enchanté l’école de musique des jeunes filles de la Pietà et trimbale à travers les cours d’Europe, et jusqu’au Vaticari, sa cohorte de nonnettes musiciennes et chanteuses. Ainsi, pris par la magie du violon, artisans et grands seigneurs, jeunes femmes espiègles et mères de famille austères, apprentis et virtuoses vivent, aiment et meurent dans une Italie à la fois rayonnante et déchirée.

Ce livre rend hommage aux luthiers de Cremone avec beaucoup de magie.

Isabel

La vérité sur l’affaire Harry Québert

Joël Dicker

A New York, au printemps 2008, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. Convaincu de l’innocence de son ami Harry, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ?

Une intrigue bien ficelée et un suspense haletant mais un style qui laisse à désirer.

Catherine

Les deux vies de Baudouin

Fabien Toulmé

Baudouin est un trentenaire solitaire, enfermé dans un quotidien monotone. Son frère, Luc, est à l’inverse un esprit libre, voyageur et séducteur. Un jour, Baudouin se découvre une tumeur qui ne lui laisse que quelques mois à vivre. L’anti-héros décide alors de tout plaquer pour partir avec son frère. Un récit touchant sur les liens familiaux et sur le thème universel de la réalisation personnelle.

Une histoire tout en douceur comme peut le faire Fabien Toulmé. Un récit moins personnel que Ce n’est pas toi que j’attendais, mais il se laisse lire avec plaisir.

Dorothée

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :