purge

J’ai aimé. C’est une vision de la vie sous le régime soviétique. Une vie insupportable faite de délation, de corruption. On vit dans le soupçon, dans l’intérêt du parti. On y adhère souvent sans conviction, mais on s’y sent à l’abri. Les interrogatoires sont musclés, les femmes sont battues, violées. Les enfants subissent le même sort.

Dès le début, nous entrons dans un monde particulier ; La vieille Alide et la jeune Zara sont prisonnières de leur vécu. Une même souffrance faite de honte, d’humiliations et de peur les unit. L’action se déroule comme un fil qui se déroule lentement. Les gestes, le regard qui se pose avant de se fixer……….Tout nous laisse supposer la souffrance de ces deux femmes.
Nous pénétrons dans leur quotidien. Des flash- back nous révèlent leur passé.
L’analyse psychologique des personnages est si bien faite qu’on entre dans leur peau. Nous captons tout le poids de leurs souffrances.

C’est un récit poignant, réaliste et douloureux.

Michelle

Purge, Sofi Oksanen, Stock, 2010

Ce est disponible dans toutes nos bibliothèques

Et vous, Qu’en avez-vous pensé?

Laissez-nous vos commentaires.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :